Jean-Pierre Blackburn s’engage à faire naître le projet de coop la Solidarité


Jean-Pierre Blackburn s’engage à faire naître le projet de coop la Solidarité

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions
 
 

Deux engagements Cette rencontre d’une heure et demie aura permis de soutirer deux engagements électoraux de la part du candidat du Parti des Citoyens, informe la coordonnatrice de Loge m’entraide Sonia Côté.

« S’il devient maire de Saguenay, M. Blackburn s’est engagé sans hésiter à s’asseoir avec Loge m’entraide dans les 4 premiers mois de son mandat pour aider la naissance de la Coopérative d’habitation la Solidarité pour loger dignement des locataires dans le besoin. C’est donc une rencontre positive en faveur de celles et ceux pour qui nous menons ce combat. »

Quant à son deuxième engagement, M. Blackburn souhaite mettre sur pied un comité de travail pour revoir la politique du logement social à Saguenay. Loge m’entraide s’est montré favorable à ce genre de table, explique Sonia Côté.

« Nous voyons d’un bon œil ce comité de travail, car il n’aura pas pour but de débattre de projets précis de logements sociaux, mais bien de faire état de la situation du logement en général à Saguenay, une approche qui ne viendra d’aucune façon mettre en péril la naissance de coop d’habitation la Solidarité nous a promis M. Blackburn. »

Loge m’entraide informe qu’à ce jour, parmi les trois candidats connus qui se présentent à la Mairie de Saguenay et qui ont été rencontrés, seul le candidat Jean-Pierre Blackburn du Parti des citoyens s’est engagé formellement à aider la naissance de la Coopérative d’habitation la Solidarité.

Rappelons que les militants de Loge m’entraide luttent depuis 2013, pour obtenir l’aide municipale requise (71 300 $ par année pendant 10 ans et un rabais de taxes de 25 ans) afin de construire 12 logements de type coopératif à Jonquière, secteur Kénogami.

L’année 2016 aura été une année sans précédent en terme de mobilisation citoyenne par la tenue de 9 Sit-In silencieux (1 par mois), une récolte de 112 000 $ (69 donateurs) et l’appui de 5600 citoyens signataires d’une pétition.